Où l’on rappelle quelques grands fondamentaux de la gestion du temps du parfait commercial…

  1. Halte aux « bouffeurs de temps » !

Quand je faisais mes armes de commercial chez Century 21, je me souviens d’une réflexion sur le thème des « bouffeurs de temps ». Pour illustrer le principe, on nous avait demandé de dérouler une journée type et surtout de lister les gens avec qui l’on passe le plus de temps dans la journée. Je vous engage à faire le test, vous allez voir ça fait mal…

Nous avons tous dans notre entourage des « bouffeurs de temps » en puissance. Si l’on rajoute le téléphone, les réunions interminables, les imprévus, la messagerie…et si vous ne vous ramenez pas constamment aux priorités du jour, les journées seront vite grignotées. Alors prenez conscience, traquez les/vos « bouffeurs de temps » et n’oubliez pas que vous êtes le gardien de votre temps et vous seul…

  1. Hiérachisez vos priorités

L’efficacité professionnelle ne se limite pas seulement aux compétences, la gestion du temps est stratégique pour un commercial. Méthode toujours unanimement reconnue pour son efficacité : la méthode du général américain Eisenhower, qui consiste à classer les tâches à effectuer en quatre catégories :

  1. Les tâches importantes et urgentes qui ne peuvent être déléguées
  2. Les tâches importantes mais non urgentes
  3. Les tâches urgentes mais peu importantes qui peuvent être déléguées
  4. Les tâches ni importantes ni urgentes à déléguer ou à supprimer

Et il est toujours bon de se remémorer La loi de PARETO qui dit que 20 % des causes produisent 80 % des effets . L’essentiel prend 20 % du temps.

  1. L’essentiel, rien que l’essentiel !

Le plus difficile c’est de classifier le prioritaire en termes de valeur. On agit souvent en privilégiant les tâches les plus agréables…c’est humain au lieu de privilégier celles qui collent le plus à vos objectifs à moyen et long terme. Plus vos objectifs sont clairs, plus vous saurez distinguer l’essentiel du secondaire et faire le tri entre urgences et priorités.

  1. Concentration…

Votre degré de concentration et d’efficacité n’est pas le même tout au long de la journée. C’est très souvent en début de matinée que l’on est le plus performant. Forcez vous à débuter la journée par les tâches les plus ardues ou les plus délicates. Votre esprit sera ainsi libéré et vous pourrez rentabiliser le reste de votre temps de travail.

  1. Optimisation des déplacements et des visites

Est-ce que vous optimisez/rationalisez/organisez vos déplacements ?

Est ce que vous prenez la peine d’estimer le potentiel/énergie nécessaire pour chaque rv ?

Les déplacements prennent un temps précieux dans l’activité d’un commercial et la plupart perdent un temps fou à ne pas rationnaliser ces aspects.

  1. L’ennemi c’est la dispersion…

Soyez rigoureux, évitez de vous éparpiller, de succomber aux bouffeurs de temps et apprenez à dire non. Un commercial efficace est quelqu’un qui reste concentré sur son objectif coûte que coûte.

 

Pour cela, faîtes un point très régulièrement sur vos priorités et finissez votre journée par le plan d’action du lendemain en définissant deux ou trois priorités au maximum et concentrez votre travail autour de ces points forts. Ce petit effort de planification vous assurera de démarrer vite et efficacement le lendemain. Prenez en considération le temps, les outils, les informations et les collaborations nécessaires pour mener à bien chacune de vos missions.