webleads-tracker

Les opérateurs booléens et avancés que tout commercial doit connaître

Les opérateurs booléens et avancés que tout commercial doit connaître

Ce qui différencie un commercial middle d’un top performer, c’est aussi la capacité à se former à tous les outils qui ont du sens dans son action, des outils(notamment digitaux) qui vont permettre de lui faire gagner beaucoup de temps dans son action.

Parmi ces outils, je suis toujours frappé de voir combien peu savent bien utiliser les opérateurs booléens pour affiner leurs recherches et les rendre plus efficaces.

Google ou Linkedin représentent une mine d’information pour préparer un rendez-vous, encore faut-il maîtriser un savoir-faire minimum pour en tirer le meilleur. Rechercher des informations sur ces supports, peut sembler simple, facile mais dans certains cas, les requêtes classiques ne sont pas suffisantes et Google propose heureusement de nombreuses  astuces.

Parmi celles-ci, les opérateurs de recherche sont très pratiques. On en distingue deux types : les opérateurs booléens et avancés. Les premiers sont très utilisés, les seconds sont moins connus mais très efficaces. A noter que ces opérateurs peuvent être combinés et se montrer d’une efficacité redoutable pour effectuer une recherche avancée.

Qu’est-ce que la recherche booléenne ?

Le terme de « booléen » vient du mathématicien George Boole qui a travaillé sur la théorie des ensembles. La recherche dans les indexs des outils est fondée sur la théorie des ensembles. Un ensemble est le résultat d’une requête.

La recherche booléenne est une compétence de base que les commerciaux devraient développer et tous maîtriser. Les chaînes de recherche booléennes peuvent sembler complexes et difficiles à appréhender mais ce n’est pas le cas.

La majorité des vendeurs tapent des mots dans la barre de recherche de Google, sans jamais utiliser les opérateurs booléens et avancés. Sans le savoir, ils utilisent en fait le booléen ET. En les appliquant de manière appropriée, avec les mots-clés qu’ils souhaitent travailler, ils peuvent  créer des chaînes de recherche plus spécifiques pour filtrer les résultats et gagner beaucoup de temps.

La recherche booléenne est un moyen d’organiser votre recherche en utilisant une combinaison de mots-clés et les 3 principaux opérateurs booléens (AND, OR et NOT), pour produire des résultats plus précis et plus pertinents pour vos recherches sur LinkedIn, Google ou autres :

  • OU/OR : l’opérateur permet de rechercher un terme ou un autre.
  • ET/AND : exclue les pages ne contenant pas les termes spécifiés. Par ex, la recherche technicien ET Alstom présente les sites contenant ces deux termes, mais pas ceux contenant uniquement l’un des deux.
  • NOT ou – : le signe moins permet d’exclure un terme. Ajoutez le signe « – » avant un mot (sans espace entre les deux) pour l’exclure de la recherche.

Les opérateurs avancés que tout commercial doit connaître

  • .. : deux points. Deux nombres séparés par deux points permettent de rechercher tous les nombres de la plage spécifiée. Ex voitures 20000..25000 euros liste les voitures compris entre 20000..25000 euros. Pour demander d’inclure des fourchettes de prix ou de dates, Google permet l’utilisation de deux points de suspension entre deux nombres afin d’intégrer à la recherche une période voulue ou une variation de prix limitée.
  • ” ” : les guillemets permettent de rechercher l’ensemble d’une expression. Quand on demande de rechercher un mot, Google s’attaque aussi bien à la version plurielle que singulière, féminine ou masculine. C’est pourquoi il faut parfois se montrer plus spécifique et préciser que l’on cherche ce mot uniquement sous une forme, il suffit donc de le mettre entre guillemets. Si l’on recherche une expression, le moteur prend en compte chacun des mots de la phrase et rassemble toutes les pages en lien avec cet ensemble de mots. Si on cherche une expression où les termes sont liés par une signification plus grande que la somme de chacun d’entre eux, il suffit d’encadrer le groupe de mots qui composent l’expression par des guillemets. Ainsi, la recherche se fera sur base de l’expression.
  • – : ajouter un tiret devant un mot permet de l’exclure de la recherche. Pour rejeter certains résultats qui sont trop souvent associés à des idées, on peut utiliser une méthode pour faire comprendre à Google qu’il ne doit pas lister les sites y faisant référence. Pour cela, il suffit d’écrire la suite de mot et d’exclure ceux qui ne nous intéressent pas. On ajoute alors un tiret avant les mots à exclure. La recherche sera alors affinée de sorte à ne pas inclure les termes après un tiret dans les résultats.
  • ~ : ajouter un tilde (~) devant un mot permet d’inclure les synonymes de celui-ci. Si on veut englober tous les mots qui font références à une idée, il suffit de rajouter un tilde (~) devant le mot. Google comprendra que la recherche ne se limite pas simplement au terme renseigné, mais qu’il doit englober des termes sémantiquement proches. Il faudra alors placer le terme entre crochet avec l’ajout d’un tilde devant celui-ci.
  • * : utiliser une étoile – l’étoile est souvent utilisée pour connaître l’intégralité d’une phrase ou d’une expression. Bien mal acquis… * permet de retrouver l’expression bien mal acquis ne profite jamais. L’étoile permet de remplacer n’importe quel mot d’une phrase afin de trouver une variante ou simplement le mot manquant via une recherche. Google s’attachera à remplacer cette petite étoile par une solution logique suivant la phrase écrite.

4 autre opérateurs avancés 

1 – Recherche à l’intérieur d’un site :

Site:(+ URL du site) limite la recherche au site spécifié – si l’on recherche un mot spécifique dans un site, faire suivre (ou précéder) le mot à rechercher de suivi de l’adresse d’un site. Exemple : si l’on recherche le mot technicien dans le site d’Alstom on doit inscrire la formule : technicien site:alstom.com. L’intérêt est de pouvoir faire appel à toute la force de frappe du moteur de recherche de Google pour l’appliquer à des sites qui ne disposent pas de possibilités de recherches aussi étendues. Cette fonction est spécialement utile au commercial sur LinkedIn : cela rend possible d’identifier des cibles précises selon leur fonction.

2- Rechercher un mot clé dans une URL

inurl:(+ mot clef) permet d’afficher dans les résultats de Google un mot-clef présent dans une URL. Si vous cherchez à lister l’ensemble des URL contenant le mot-clé « veille », l’expression à utiliser sera : inurl:veille. Cette commande sera utile pour rechercher des URLs indexées avec des paramètres particuliers ou toutes les URLs indexées d’un site qui contiennent un mot ou un ensemble de mots précis dans l’URL.

3 – Recherche de contenus similaires

related:(+ URL du site)  Saisir related: suivi d’une adresse URL d’un site connu de vous, affiche toutes les pages aux contenus similaires. Exemple related:faure-u.com affichera tous les sites aux contenus similaires à ceux de Faure-U. Pour les commerciaux, cette recherche est fondamentale pour en apprendre plus sur les concurrents du prospect visé.

4 – Rechercher des blacklinks : des sites contenant des liens vers une URL, donc parlant du site concerné :

link:(+ URL du site) Faire précéder l’adresse d’un site (débarrassé de www.) renvoi toutes les mages mentionnant l’adresse du site web mentionné dans la recherche. Exemple : link:faure-u.com renvoit tous les sites mentionnant le site de Faure-U. Cette opérateur est intéressant pour le commercial, car il permet de savoir ce que d’autres entités disent du prospect visé : projets d’agrandissements, attributions de marché, etc…

Ce qu’il faut également savoir

Le principal intérêt des opérateurs booléens et avancés, réside dans le fait qu’il est possible de les combiner pour réaliser des requêtes vraiment élaborées.

Notez qu’il n’existe pas d’opérateurs prioritaires sur d’autres. Google se contente d’analyser la requête de la gauche vers la droite. Par conséquent, l’ordre des mots influe sur la pertinence des résultats.

Google ne prend pas en compte les accents,  les majuscules et minuscules qu’il ne différencie pas. Idem pour les cédilles et autres particularités orthographiques. En revanche, l’ordre des mots à un impact sur les résultats, ainsi que la répétition de termes.

 

Et vous savez vous jongler avec les opérateurs booléens et avancés ?

Par | 2018-05-21T19:29:47+00:00 21 mai 2018|Non classé|

Laisser un commentaire